D comme DULLIEU 26 lettres pour un généavoyage



D


Comme DULLIEU 

Belle, l’a publié sur le net et l’entraide c’est mise en route ! En moins de dix jours, nous avions mis à jour près de deux cents personnages, liés au centenaire de Mellier.

Belle était euphorique, elle n’a cessé de m’écrire et de m’envoyer les actes. Je les décryptais en diagonale. Vite, cibler les noms de famille. Mellier à chaque fois ! Un seul village ? Et sur les actes du village, les HURIAUX,  MERGAUX, DULLIEU et PONCIN à se demander comment on avait pu passer à côté tout ce temps. De grosses familles dans les années 1700 et 1800.  Ces découvertes ont été des clés incontestables de nos découvertes futures. Preuve qu’il ne faut négliger aucuns actes approchant la famille, car ils peuvent vous emmener là où vous ne vous attendiez pas. 

Pour tout clarifier, il y a  nécessité impérative de rentrer tout dans le logiciel, c’est tellement simple ensuite. A ce jour, j’ai encodé sur Heredis 66 nouveaux individus. Daisy m’aideras cet hiver, en me tenant les pieds au chaud. Rien de mieux qu’un compagnon à quatre pattes pour soutenir votre patient travail. 

Une frise chronologique ! voilà qui va nous aider. Supposée entre 1820 et 1920. Trop courte. On l’allonge donc. Y sont posés une liste de prénoms et de nom. Naissances, mariages, décès. Elle se complique de mariage entre deux frères et deux sœurs. Et surtout,  une particularité plus marquée pour cette famille, la transmission des prénoms. 

Prénom favori : Jean Baptiste suivi par Martin et Henri, Jean et Marie, ces derniers respectivement au nombre de 16 et 20 ! Uniquement dans le village de Mellier. 

Comment font-ils pour se nommer ? Jean L’ancien et Jean le jeune, Marie de Nicolas ou Catherine de Joseph ? Par une particularité physique ? Elisabeth la petite tante ou Elisa la grande ?  Et pour les unions…

 Marions-nous

Le casse-tête du positionnement correct continue. Deux fois des unions entre deux frères et deux sœurs. Et aussi un beau-frère et une DULLIEU pas encore définie. 

Quelle embrouille dans cette pelote de laine ! Transcrire, c’est mieux. 


Mr DULLIEU époux de Mlle
relations
.
.
.
        Sosa 236
-
-
        Sosa 118
Hubert
Henri
Martin
Henri Joseph*
Jean Baptiste
Martin
Jean Baptiste le jeune*
LAMBERT Marie J
VINCENT Pontiane
REMICHE M
PIERRARD Marguerite*
ROBERT Marie C
ANSELME Marie A
MERGAUX Marie Françoise*
.
.
.
Sosa 237


Sosa 119
Frère de JH ?
Frère de JB ?
Jean Baptiste
Jean Hubert
Henry Joseph
Jean Baptiste
HURIAUX Anne Josèphe
HURIAUX Marie Thérèse
LOUPPE Marie C
LOUPPE Marie Josèphe
Sœur de M T
Sœur d’AJ
Sœur de M J
Sœur de MC
Pas le frère de MF
Fils de Martin
MERGAUX Jean Robert
DULLIEU Marie Françoise






Dans mon généavoyage, j’ai prévu de visiter quelques cimetières, celui de Mellier me réservera-t-il des surprises ?

Chercher à comprendre cette famille car j’ai vu des noms qui se trouvent être dans ma branche paternelle, alors, alors…Implexes ou pas implexes ?

Tout cela vous laisse perplexe ? Alors, allons vers quelque chose de plus léger. L’histoire du centenaire…

Ressources Et liens

Articles de blog : lecentenaire de Mellier

Fonctions Utile : Heredis fonction recherche : prénoms

Généalogies : HURIAUX,  MERGAUX, DULLIEU, PONCIN, LAMBERT, VINCENT, REMICHE, PIERRARD,  ROBERT, ANSELME, LOUPPE


3 commentaires: